default_mobilelogo


Rouge-gorge familier - Francoise CouneComme le dit si bien Yann Arthus Bertrand : "En photographie, ce n'est pas le photographe qui est important"

J'espère par mes photos réussir à vous faire découvrir la beauté de la Nature et vous faire comprendre qu'elle est là pour nous et qu'il est indispensable de la respecter.

 

 

 

 

Cerf élaphe

Le cerf élaphe (Cervus elaphus) est un grand cervidé des forêts tempérées d'Europe, d'Afrique du Nord, d'Amérique du Nord et d'Asie. Son nom est un pléonasme car « élaphe » signifie déjà « cerf » en grec.

La femelle est la biche, le petit est le faon. Ensuite, de 6 mois à 1 an, on l'appelle « hère » s'il s'agit d'un mâle, la femelle conserve le nom de faon jusqu'à un an. De 1 an à 2 ans, le jeune mâle est appelé « daguet » avec deux grands bois secs et la femelle « bichette ».

C'est une espèce crépusculaire et nocturne (ou qui l'est devenue en s'adaptant à la pression de chasse, comme elle est probablement devenue forestière tout en étant plus adaptée aux milieux semi-ouverts ou ouverts).

L'espèce est grégaire. Les femelles (biches) se regroupent en hardes dont le domaine vital est de 2 000 à 5 000 ha. Les mâles vivent avec elles durant la saison des amours (le rut). Un seul mâle peut être accompagné d'une harde qui peut compter jusqu'à soixante biches.

Mâles et femelles vivent séparément de décembre à août et se retrouvent pour une période de fécondation qui s'étend en Europe tempérée du 15 septembre au 15 octobre. Le rut, marqué par le cri rauque et retentissant du mâle (le brame) intervient à la fin de l'été ou au début de l'automne, et dure environ un mois, mais on peut encore entendre bramer des cerfs jusqu'à mi-novembre. Le cri du brame tient du rugissement et du mugissement et s'entend à plusieurs kilomètres de distance.

Source : Wikipédia

Cerf élaphe (Cervus elaphus)
Han-sur-Lesse (Belgique)
11 octobre 2020