default_mobilelogo


Rouge-gorge familier - Francoise CouneComme le dit si bien Yann Arthus Bertrand : "En photographie, ce n'est pas le photographe qui est important"

J'espère par mes photos réussir à vous faire découvrir la beauté de la Nature et vous faire comprendre qu'elle est là pour nous et qu'il est indispensable de la respecter.

 

 

 

 

Lézard des murailles

Le Lézard des murailles (Podarcis muralis) est une espèce de Lacertilia de la famille des Lacertidae. Ce petit lézard est originaire d'Europe continentale, plus précisément des régions italiennes et balkaniques. Il est largement présent dans tous les pays d'Europe méditerranéenne ou limitrophes, mais pas dans les îles de Méditerranée. Il a été introduit en Amérique du Nord et en Angleterre.
Le nom de genre Podarcis vient du grec ποδάρχις et signifie « aux pieds agiles », et le nom d'espèce vient du latin mūrālis qui veut dire « du rempart, des murs ».

Il est présent dans une large gamme d’habitats, entre le niveau de la mer et des altitudes qui dépassent 2 000 m. D'une manière générale, il vit dans les milieux pierreux secs, ensoleillés et pauvres en végétation. Il affectionne les endroits abrités du vent, avec des zones dégagées et exposées au soleil, et les lieux qui regorgent de trous et de fentes, soit d'éventuels refuges en cas de besoin. Donc un habitat qui réponde à ses impératifs biologiques majeurs : se réchauffer, se sauver, se protéger, se nourrir.

C’est à la fois un prédateur et une proie. C’est un chasseur d’insectes et autres petits animaux, qui est redoutable dans l’art de l’affût. Il se nourrit d'araignées, de lépidoptères (papillons, chenilles, teignes ou mites), d'orthoptères (criquets, grillons), de vers de terre, de petites limaces, de pucerons, de diptères (mouches, moustiques...), de coléoptères (scarabées, coccinelles...) et même d'hyménoptères (abeilles, guêpes, fourmis...)

Source : Wikipedia.

Lézard des murailles (Podarcis muralis)
Liège (Belgique)
Avril 2022