logotype

L'île de la Déception est une île de l'archipel des îles Shetland du Sud, dans la mer d'Écosse, 120 km au nord de la péninsule Antarctique.

L'île est connue pour sa baie, l'une des plus sûres de l'Antarctique, et pour son volcan, dont les dernières éruptions, en 1967 et 1969, infligèrent beaucoup de dégâts aux bases scientifiques. L'île a une forme arrondie, avec un diamètre maximum de 12 km. Son point le plus élevé est le mont Pond (542 m). Une grande baie, Port Foster, se trouve au centre de l'île ; mesurant 9 km de long sur 6 km de large, elle couvre la majorité du centre de l'île. Cette baie a une entrée très étroite : de seulement 230 m de large, ce goulet est appelé Neptune's Bellows (« soufflet de Neptune »). Le passage de ce détroit se fait encore plus difficile avec la présence du Ravn Rock, 2,5m sous la surface de l'eau, au milieu du passage. À l'entrée de Neptune's Bellows se trouve l'anse appelée Whalers' Bay, bordée d'une plage de cendre noir.

Son nom lui a été donné par l’explorateur français Jean-Baptiste Charcot suite aux activités baleinières entreprises au début des années 1900. La plage de cendre s’étend approximativement 100 mètres à l’intérieur des terres avant de rencontrer un grand mur de chandelles et la fenêtre de Neptune.

Les seuls indices de la station baleinière sont les chaudières rouillées et quelques citernes. Sont également visibles un vieux hangar aérien et la base scientifique britannique, Biscoe House, dont le centre fut détruit par l'éruption de 1969 (évacuée en 1967).

Copyright© 2008 - 2020 - Françoise Coune